Insomnie

(Baillement)

2h40 du matin, partie de jeu de rôle suivie d’une expédition Mc Do – Quick à 23h et d’un débat sur la constitution européenne jusqu’à 1h…dur dur de s’endormir après tout ça (encore que le Big Mac ca endort bien..).

Tout ça pour dire qu’en écoutant Love’s Divine (Seal) sur RFM (on se moque pas), j’ai juste ressenti une profonde envie de partager du temps avec quelqu’un…

Voilà!

C’est tout!

(Fet’, tas vraiment des posts à deux balles certains jours…)

Allez, Uptown Girl (Westlife version), j’retourne au pieu…

(Baillement qui fait bien craquer la machoire)

Soupe au lait (erk ca doit pas être bon la soupe au lait…)

Impulsif quand je sens que la personne est butée, oui j’ai ce sale défaut lol

Surtout quand mon colloc G se persuade que je suis totalement partisan dans ma façon de penser (bon ok le sujet en vaut pas la peine, il s’agit d’un point de stratégie de notre jeu de rôle).

Enfin, bon, heureusement qu’à coté de ça, j’entre dans une période positive, qui j’espère durera 😉

(Fet’ tout chose, il déteste l’affrontement…)

On croit connaître les gens,…et pourtant!

Avec elle, on s’est pétés des dizaines de fois, insultés, envoyé chier..mais pourtant on s’est toujours reparlés après…

Non ce n’est pas Satine mais quelqu’un que j’ai connu il y a bien longtemps…Et malgré toutes les pires engueulades qu’on a pu se faire subir, on continue bon an mal an à se parler..(mon nom est « Maso, Sado Maso » lol).

Elle a compté beaucoup pour moi à une époque, et comptera toujours d’une certaine manière, même si je me sens désormais complété par quelqu’un d’autre (une artiste, amoureuse d’un certain Rob’…).

L’une et l’autre sont parfaitement conciliables, il suffit seulement de savoir ce qu’on veut…

J’ai ouvert il y a quelques temps mon coeur à l’une, et je ne reviendrais pas en arrière, dire qu’elle fait partie des plus beaux cadeaux que le Père Noël m’a apporté serait faux car je ne crois pas au Père Noël lol.

L’autre sera toujours là, mais comme une amie qui compte (avec une place particulière on va dire, enfin elle sera toujours à part…).

Je ne veux faire de mal à personne, juste parler de mon ressenti et de mon passé.

Vous l’attendiez, celui-là, hein?!

Vu qu’apparement mon nouveau post était attendu avec ferveur par de nombreux fans (ici), je ne pouvais me permettre de vous faire patienter un jour de plus (*grands cris d’admiratrices en folie « Du calme les filles! »*)….

M’en veux pas d’avoir mes hauts et mes bas, de ne pas être toujours disponible (l’association, les deux jeux de rôle, une mère envahissante, des collocs ravis d’organiser une soirée à l’appart 4 fois par semaine), d’être parfois soupe au lait, de te pousser un peu aussi (même si je connais les contraintes de chacun)…

Une amie? Elle est plus que ça…Une « copine » (hum t’as pas mieux comme terme?)? Je ne peux l’appeler comme ça.
Nos relations (enfin, notre jeu de yo-yo étalé sur un an) sont un tel mélange de complicité, de respect profond de l’autre et de désir farouche d’indépendance qu’on est un duo à part 🙂

Imaginez deux chats sauvages qui doivent s’apprivoiser (enfin, un des deux, c’est plutôt le chat ultra-social mais bien rebelle au fond…moi) : des étincelles, des foux rires, des « Non ce n’est pas encore le moment » et des « Pourquoi pas? ».

Elle est ce que je n’espérais pas trouver en face : drôle, intelligente, cultivée, avec de la repartie, indépendante mais pas trop, douce, attentionnée, jolie (ca ne gâche rien :))…J’ai enfin le sentiment de connaître quelqu’un avec qui j’ai des affinités (ca n’a pas toujours été le cas mais le passé…bah c’est le passé justement!).

Merci au hasard (et au net aussi…) de l’avoir mise sur ma route il y a quelques temps…

Toi

Je n’ai pas ton talent pour l’écriture, même si les idées sont là (oui je sais réfléchir, mamzelle!)…

Chaque jour que Dieu fait (j’suis de culture catho, on se refait pas), je te découvre sous d’autres angles : complexe mais attachante…

Quelles sont mes envies pour le futur? Moi-même je ne le sais pas…même si ce manque affectif qui me poursuit depuis longtemps trouvera bien un jour sa réponse.
Peut-être avec toi, pourquoi pas.

A vrai dire, j’ai tout pour être heureux, à croire que je m’en empêche…
Enfin, j’ai un boulot pas trop chiant, plein d’ami(e)s qui tiennent à moi (spéciale dédicace à Dom, Chris, Gaelle…) et Toi qui m’apprécie d’une manière que les mots ne peuvent décrire.

A mi-chemin entre l’amitié et de l’affection, le sentiment d’avoir en face de soi un pseudo miroir mais tellement différent, un compagnon de route qui connaît vos faiblesses sans pour autant en abuser, un camarade avec lequel vous pouvez vous amuser sans que l’autre ne le prenne mal, une épaule qui vous réconforte quand ca va pas (et même quand ca va!)…une sorte de grand frère (et encore c’est pas vraiment ça).
Tout simplement quelqu’un à qui on a envie de donner de la tendresse et qui vous en donnera, parce qu’à ses yeux, vous êtes Toi et pas un autre.
Je ne parlerais pas d’âme soeur car même le concept de fort lien entre deux personnes est quelque chose qui sort de mon imagination (comme le sentiment d’aimer), mais ce qui nous unit, Toi et moi, je ne l’ai connu avec personne d’autre.

Je ne mets pas d’espoirs dans nos retrouvailles, la vie se passera comme elle doit se passer, mon seul désir est d’être, j’espère, un jour, et pour la première fois, depuis si longtemps, capable de souffler et me dire « Enfin… ».

L’heure tourne, mes ami(e)s, je vais de ce pas retrouver Canard et Carotte, mes deux piluches 😉

1er edit : Simplement envie de te retrouver et de me blottir dans tes bras…