Toi

Je n’ai pas ton talent pour l’écriture, même si les idées sont là (oui je sais réfléchir, mamzelle!)…

Chaque jour que Dieu fait (j’suis de culture catho, on se refait pas), je te découvre sous d’autres angles : complexe mais attachante…

Quelles sont mes envies pour le futur? Moi-même je ne le sais pas…même si ce manque affectif qui me poursuit depuis longtemps trouvera bien un jour sa réponse.
Peut-être avec toi, pourquoi pas.

A vrai dire, j’ai tout pour être heureux, à croire que je m’en empêche…
Enfin, j’ai un boulot pas trop chiant, plein d’ami(e)s qui tiennent à moi (spéciale dédicace à Dom, Chris, Gaelle…) et Toi qui m’apprécie d’une manière que les mots ne peuvent décrire.

A mi-chemin entre l’amitié et de l’affection, le sentiment d’avoir en face de soi un pseudo miroir mais tellement différent, un compagnon de route qui connaît vos faiblesses sans pour autant en abuser, un camarade avec lequel vous pouvez vous amuser sans que l’autre ne le prenne mal, une épaule qui vous réconforte quand ca va pas (et même quand ca va!)…une sorte de grand frère (et encore c’est pas vraiment ça).
Tout simplement quelqu’un à qui on a envie de donner de la tendresse et qui vous en donnera, parce qu’à ses yeux, vous êtes Toi et pas un autre.
Je ne parlerais pas d’âme soeur car même le concept de fort lien entre deux personnes est quelque chose qui sort de mon imagination (comme le sentiment d’aimer), mais ce qui nous unit, Toi et moi, je ne l’ai connu avec personne d’autre.

Je ne mets pas d’espoirs dans nos retrouvailles, la vie se passera comme elle doit se passer, mon seul désir est d’être, j’espère, un jour, et pour la première fois, depuis si longtemps, capable de souffler et me dire « Enfin… ».

L’heure tourne, mes ami(e)s, je vais de ce pas retrouver Canard et Carotte, mes deux piluches 😉

1er edit : Simplement envie de te retrouver et de me blottir dans tes bras…